Isabelle Fradin

Mon parcours vers l'accompagnement

 

Tout a commencé le jour où je suis devenue maman

 

Mon histoire personnelle, un déclencheur

Au début de mon parcours, je voulais accompagner principalement autour de l’allaitement.
La raison était simple. L’allaitement avait été pour moi une façon de réparer la naissance prématurée de ma fille, la seule façon que j’avais de créer un lien avec elle car au début je ne pouvais même pas la prendre dans les bras.
J’ai pour habitude de dire : elle s’est accrochée à la vie, je me suis accrochée à mon allaitement.
 
Et puis après l’alimentation, la diversification m’ont rapidement beaucoup intéressés.
Je suis une grande fan de la DME parce que j’aime que l’on fasse confiance à nos bébés, en leurs compétences et qu’ils aillent à leur rythme.
J’ai aussi pour habitude de dire en tant que bonne épicurienne que je suis : la bouffe c’est une peu la vie quand même 🤣donc fallait bien que je m’y penche sérieusement.
 
Et là, j’ai commencé à me confronter avec des familles à des difficultés d’alimentation.
🤷‍♀️ « Ben oui, c’est bien beau ton histoire Isa mais quand mon bébé ne touche pas, choisit ce qu’il mange, on fait comment … »
 
Et là, waouh, je suis allée encore un peu plus dans la compréhension de nos bébés et de leurs comportements.
Potasser, apprendre, comprendre, transmettre des clefs, j’adore tellement ça.
Un enfant ne fait jamais exprès, ça j’en suis convaincue, mais là, j’arriverai enfin à comprendre pourquoi
 
Et puis est arrivé le sommeil. Ah le sommeil ….
Parce que j’ai moi-même été à des difficultés de sommeil avec ma fille … pas vraiment
🤷‍♀️"Mais alors, Isa, d’où ça te vient ce sujet qui représente une très grande partie de ton activité ??"
Quand je me suis formée sur le sommeil avec Ingrid Bayot (qui m’avait déjà formé à plusieurs reprises sur l’allaitement), c’est comme si plusieurs portes s’étaient ouvertes devant moi comme des fulgurances, des évidences
 
Je ne suis pas de celles qui veulent faire dormir à tout prix les bébés.
Encore une fois, je veux comprendre.
Pourquoi quelque chose d’aussi naturel que dormir devient compliqué pour certains bébés ???
 
🔑 La première clef : le manque de sécurité
Alors là c’est toute mon histoire de petite fille. 
Un enfant ne peut pas dormir s’il ne se sent pas en sécurité. Et sa sécurité à lui sont sa maman, son papa et les autres adultes qu’ils l’entourent.
 
🔑 Deuxième clef et surement la plus déterminante pour moi : les situations compliquées autour de la maternité qui aboutissent à de l’insécurité, à de l’hyper vigilance et souvent à des soucis de sommeil chez le bébé.
Alors là c’est toute mon histoire de maman.
Accouchement à 30 semaines sous anesthésie générale, césarienne code rouge, 10 semaines de néonat, stress post traumatique : je te la fais courte…
 
Et oui, elle est là mon histoire, il est là mon parcours, elle est là la raison même de mon activité.
 
J’en discutais d’ailleurs encore avec une amie thérapeute récemment et on se disait :
« Tu es dans ton véritable alignement et dans toute ta légitimité quand tu aides les personnes à traverser ce que toi-même tu as vécu et dépassé »
 
Je n’ai pas trouvé les chiffres précisément, mais les mamans qui ont mal vécu leur accouchement, leur grossesse … y’en a beaucoup et plus qu’on l’imagine…
 
C’est peut-être et surement ton cas d’ailleurs si tu es arrivée sur cette page et sur ce texte ...
Conseil en maternage Isabelle Fradin Oise
Crédits Illustration : Korrigane

Mes formations en allaitement et périnatalité

 

  • Lactation : périnatalité et premiers mois au CREFAM – Dr Laure Marchand Lucas
  • Périnatalité Parentalité Allaitement par Ingrid BAYOT
  • Le 4e trimestre de grossesse par Ingrid BAYOT
  • Diversification Alimentaire menée par l’Enfant par Jessica Coll
  • Sommeil du tout petit et son accompagnement parental par Ingrid BAYOT
  • Allaitement contraception et sexualité par Véronique DARMANGEAT
  • Rebozo usages et savoir-faire par Virginie DEROBE
  • Lahochi comme technique énergétique par Aline MAUGARD
  • Formation de formateur occasionnel par CEGOS
Conseil en allaitement Isabelle Fradin Oise
Crédits Illustration : Korrigane